1 million



Après 40 jours, nous passons la barre du million de pas, chacun... sauf Laetitia qui préfère dormir ! Elle a d'ailleurs fêté ses 5 mois. Elle continue de sourire à tout le monde, et ses dents poussent mais plus facilement grâce à un remède miracle d'une amie.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, et les bonnes surprises continuent de pleuvoir ! Et particulièrement le soir.
Lors de la canicule, nous arrivons au gîte "Bonté divine", tenu par une famille, avec un fils de 8 mois et une fille de 3 ans... 5 minutes après être arrivée, Laetitia a devant elle 3 transats, une baignoire et une dizaines de jouets.
A une autre étape, à "L'ancre", l'ancien pèlerin qui tient le donativo nous confie son gite pour aller faire des courses à 3 km... à pieds. Deux heures plus tard, il revient avec des petits pots pour Laetitia ! Qui malheureusement les refuse... car elle préfère le lait de sa maman !
"Chez Elena", une autre ancienne pèlerine qui tient un gite, l'accueil est d'une générosité sans limite ! Nous demandons juste un carré d'herbe pour la tente, elle nous invite à prendre un dortoir puis nous offre le dîner ! Les discussions sont riches : "Enfants du Mekong", Boudhisme, et bien sur, conseils pour le chemin !

Les rencontres sont également très variées : nous croisons un "pèlerin" qui dors dehors, démarre ses journées au vin rouge, a une 10e de Credentiales qui retracent toutes les villes qu'il a traversées lors de ses différents aller-retours pour Compostelles... bref un "sdf du chemin" ! Une jeune médecin de Grenoble qui fonce vers Compostelle avec un sourire jusqu'aux oreilles, en chantant. Un autre grenoblois, qui, après avoir démissionné, est parti quelques mois en Inde et dans l'Himalaya faire des treks, et se retrouve sur le chemin, malheursement avec un début de tendinite.

Après le canal du midi, les paysages ont changé avec le Gers et ses vignes ainsi que ses magnifiques villages : Lectoure, Auvillar, La Romieu et sa collégiale. Puis, sont arrivés les interminables champs de maïs... et le bitume... Nos pieds dégustent... Soudain, nous passons un col et découvrons... les Pyrénées ! Enfin il reste encore 100 km avant la frontière !

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Sam Férire (lundi, 05 septembre 2016 19:55)

    Salut les loulous,
    pas mal ces paysages!
    Vive les montagnes!!
    Mais vous avez toujours les memes T-shirts....
    Bisous

  • #2

    Sylvie Terrier (mardi, 06 septembre 2016 21:11)

    Bonjour la petite famille !
    Je vous suis et quel bonheur de lire aujoud'hui un nouvel article. Le chemin vous guide et vous le parcourez avec bravoure et une confiance admirable.
    Jean Marie à du abandonner à Nogaro, une semaine après que je soie rentrée. Tendinite à chaque hanche, il ne pense qu'à repartir.
    A bientôt, de coeur avec vous trois, Sylvie (lorraine d'apotion, seulement)

  • #3

    B2LA (jeudi, 08 septembre 2016 21:19)

    Chers neveux

    Merci de ces bonnes nouvelles. Bon courage pour la traversée des Pyrennées.
    Peut etre que Laetitia finira votre pélé en ... marchant.
    A bientot dans le Sud-Est.

    Bruno et Bénédicte

  • #4

    Albéric (samedi, 10 septembre 2016 05:45)

    Trop belles les photos. Vous avez l'air au top ! Quelle belle famille !
    On vous embrasse et on vous souhaite que ça continue comme ça
    Bravo Laetitia, tes parents peuvent être fiers de toi !
    Albé et Aline